LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINE

La République Dominicaine s’apparente à une palette de couleurs qui tire ses influences dans ses origines Espagnoles, Françaises, Haïtiennes et Africaines, d’où découle une histoire très riche.

Christophe Colomb a décrit cette terre exubérante comme « une belle île paradisiaque avec de hautes montagnes boisées et de grandes vallées entrecoupées de rivières ». Cette affirmation reste aussi vraie aujourd’hui qu’en 1492.

En plus de son climat ensoleillé, de sa mer bordée de sable blanc, la République Dominicaine offre une expérience culturelle tant excitante qu’exclusive qui anime les sens.

Une grande partie des terres du pays ont été placées sous le plan de préservation, qui peut se détailler ainsi en 83 zones.

0
Parcs nationaux
0
Réserves scientifiques
0
Parts d’îles protégées
0
Réserves naturelles
0
Sanctuaires marins
0
Monuments naturels

La zone de Bayahibe

Petit village de pêcheurs, Bayahibe est en train de devenir une des destinations touristiques montantes de la République Dominicaine. C’est également un point de référence environnemental pour ce pays et les Caraïbes.

null

QUOI FAIRE À BAYAHIBE?

Plage

Les plages de la République Dominicaine sont largement reconnues pour faire partie des plus belles au monde. Ici, plus de 1 500 km de sable, baigné par des eaux si claires qu’il faut le voir pour y croire. En fonction de l’endroit, vous pourrez faire une petite sieste bercé par le bruit délicat de la mer ou pratiquer allègrement le Kitesurf, lorsque le vent est suffisant. 

Plongée

Plongée

La République Dominicaine offre un monde aquatique avec des récifs de coraux exceptionnels pour la pratique de la plongée bouteille et également en apnée. Grâce à ses eaux incroyablement cristallines ainsi qu’une grande variété de vie marine haute en couleur. De fait, le pays est souvent classé comme un des plus beaux endroits pour pratiquer la plongée dans les Caraïbes. Les visiteurs pourront profiter de leur passage pour explorer des épaves des siècles passés sur la côte nord du pays ou tirer avantage des eaux chaudes et protégées du sud. Le pays est un paradis pour les plongeurs confirmés, mais les débutants pourront également trouver leur bonheur en prenant des cours disponibles depuis la plupart des hôtels du pays.

Parc National Cotubanama ( anciennement ”Parc National de l’Est”)

La particularité de ce parc de 46 milles hectares est qu’on y trouve plus de 200 grottes et l’île Saona ou les lamentins des Indes occidentales et les dauphins au nez de bouteille peuvent être aperçus de temps en temps.

Il n’y a pas de rivière, ni torrent dans le parc et son territoire est entouré d’une forêt sub-tropicale humide et d’une forêt sèche. Cet ensemble d’arbres crée un habitat rassurant pour les 112 espèces d’oiseaux dont l’autochtone Lechusa cara de ceniza et l’oiseau Bobo.

La majeure partie des parcs conduisent à la péninsule sud est de la République Dominicaine près de Bayahibe, dont la ligne côtière est bien connue pour ses formations de coraux et comme site de plongée. La pointe la plus au sud est Bahia Caldera, où l’on trouve des lagunes d’eau salée et des marécages (mangroves). À l’opposé de la baie, il y a l’île de Saona de 24 Km de long avec de petites habitations comme à Mano et punta gorda et dont la population totale est d’environ 300 personnes. A l’est, se trouve la plus petite des îles, Catalinita, qui elle est inhabitée.

Ile de Saona

L’endroit le plus populaire du Parc National Cotubanama, l’île de Saona a été décrite comme un lieu où la fantaisie devient réalité. L’île de ”Robinson Crusoé”. De magnifiques plages de sable blanc, des eaux turquoises et de superbes cocotiers, qui en font une destination très romantique et très appréciée des touristes. Il s’agit d’ailleur du site le plus visité du pays.

Ile de Catalina

Petite île sur la côte de la Romana, elle dispose de quelques plages et d’un restaurant. Endroit prisé par les bateaux de croisière, il s’agit d’un endroit ou vous pourrez découvrir les plus beaux fonds marins de la République Dominicaine.